Nos baroudes

Les fêtes de fin d’année : entre joies et découvertes.


Holà les Baroudeurs !!

Tout d’abord, nous vous souhaitons à tous et toutes une très bonne année 2019, qu’elle soit riche en Baroudes, Expériences et Rencontres !

De notre côté, commes nous vous l’avions raconté dans l’article précédent, nous sommes partis sur la Costa Azul pour les fêtes. En effet, nous avons été invité par la famille de Garin à passer les vacances avec elle. Au menu : plage, soleil, camping, et chaleur !
D’ailleurs, la chaleur. La chaleur en plein Décembre. Nous n’étions pas préparés à passer les fêtes de fin d’année sous une température avoisinant les 30°C. Donc, adieu les doudounes et le vin chaud et bonjour la crème solaire et les maillots de bain, mais on va pas se plaindre.

Nous vous proposons donc une petite plongée au cœur de cette aventure qui fut totalement inédite pour nous.

 

 


Un « petit » trajet en Bus


Notre destination : La Costa Azul. C’est l’équivalent de la Côte d’Azur : elle est la destination favorite des Porteños pour les vacances. Elle se situe à environ 350km au sud de la capitale et est majoritairement composée de plages et de stations balnéaires. La plus connue d’entre elles étant Mar Del Plata.

Nous avons choisi de nous y rendre en bus sur les conseils d’un ami. Nous avons été extrêmement surpris par le nombre de compagnies de bus qui existent en Argentine. Mais avec beaucoup de courage, Barbie a fini par en trouver une proposant un prix abordable. La compagnie Rapido proposait un aller pour le prix de 20€/personnes environ. Ne parvenant pas à payer via leur site internet nous avons décidé de nous rendre à la gare routière de Retiro.
Seulement, pour ce faire, l’argent ne suffit pas. Il faut aussi s’armer de patience et de bonnes chaussures. En effet, la zone commerciale de cette gare routière est composée d’un couloir d’une centaine de mètre de long où s’échelonnent des centaines de guichets différents. Après plusieurs allers/retours, nous avons finalement pu trouver le bon guichet et acheter nos billets.

Le jour J, après avoir suivi les instructions, nous voilà à attendre notre bus entre les allées 52 à 66 (précision made in Argentine). Lorsque le bus est arrivé nous avons souhaité mettre nos bagages en soute. Ou plutôt les donner (contre rémunération) à quelqu’un afin qu’il puisse les balancer quelque part dans le coffre*. Ceci fait, nous avons pu nous installer confortablement dans nos sièges … jusqu’à ce que nos voisines de devant ne décident d’abaisser leurs dossiers au point de toucher nos genoux. Moins à l’aise que prévu, nous avons néanmoins passé un voyage plaisant, rythmé par un groupe d’enfants bien décidé à hurler du début à la fin du voyage. Une fois arrivés à Miramar, nous avons été rejoint par nos amis qui nous ont emmené en voiture à notre destination finale. : Mar Del Sur.
* En Argentine, une personne est chargée de ranger les bagages et la coutume veut qu’on lui donne un tips.

 

 

Nos vacances Argentines

Mar del Sur

La ville n’a qu’une seule ambition : permettre aux Argentins de profiter de la mer et du beau temps. De ce fait, elle est parsemée de maisons aux formes et couleurs plus ou moins originales situées à quelques centaines de mètre de la plage. La propriété de nos amis est à l’image de la ville : simple et efficace.

Le terrain se trouve en plein champs, au milieu des chevaux et des chiens sauvages. Au moment où ne sommes arrivés, il ressemblait même plus à un pré en jachère qu’autre chose. Notre première activité a donc été de participer à la coupe de l’herbe : rotofil, pelles, râteaux et même faux ont été mis à contribution. Il a fallu trois jours aux hommes forts de notre troupe pour en venir à bout … pendant qu’Az’ profitait de la bière et du beau temps.

Mais bien heureusement, la coupe de l’herbe n’a été qu’une infime partie de notre séjour à Mar Del Sur. En effet, la plage a vite été au centre de toutes les discussions et nous avons passé la journée suivante à profiter de la mer et du sable brûlant. Nous avons pu jouer tous ensemble à des jeux français/argentin, tel que le « Declaro la guerra »* ou le « Tejo »**. Par contre, l’eau nous a semblé plutôt froide et la mer était remplie de cailloux énormes et pointus. Mais plus de plaisir que de mal, ces premières journées à la plage nous ont fait le plus grand bien. Un hiver à la plage a de quoi vous rendre heureux.
* Le Declaro la guerra est l’équivalent du Dauphin-Dauphine en France
** Le Tejo est une sorte de pétanque, mais au lieu des boules, on joue avec des palets en bois de deux couleurs.

 

 

Miramar

Nous avons aussi profiter de notre passage sur la Costa Azul afin de découvrir la grande ville des alentours : Miramar. Son slogan : « Miramar es familia siempre »*. C’est un lieu convivial situé à environ 20min en voiture de Mar Del Sur. Nous avons été très vite marqué par le nombre de librairies : pas moins de 7 différentes sur l’artêre principale. Ce fut donc l’occasion pour tout le monde d’acheter des livres : Gaturro** pour les plus jeunes et Mafalda*** pour les plus intellectuels d’entre nous. La ville propose aussi un grand parc où nous avons pu voir un grande sculpture faite d’un seul tenant dans le tronc d’un arbre. Bref, si vous souhaitez passer du bon temps, que ce soit en famille ou en lisant un bouquin au soleil, cette ville est faite pour vous.
*« Miramar, toujours en famille »
** BD argentine pour enfant pouvant s’apparenter à Garfield
*** Icône en Argentine au même titre qu’Astérix en France, cette BD raconte le quotidien d’une jeune fille pleine d’ironie vis à vis de la société.

Découverte des environs

Au cours d’une journée, nos amis nous ont fait visiter certains lieux incontournables du coin. Nous avons alors eu l’occasion de partager des moments entre croyances et traditions.

Nos amis nous ont tout d’abord emmené au « Bosque Energético ». Comme son nom l’indique, c’est un lieu empreint d’une énergie particulière. Dans cette endroit les arbres sont tous penchés et convergent vers le centre du bosquet. Cela serait dû à la présence d’un champ magnétique particulier ou à celle d’une base extraterrestre, qui sait … Quoiqu’il en soit ce lieu est propice à la méditation. Certains s’évertuent à faire tenir en équilibre des bouts de bois les uns sur les autres. D’autres préfèrent être traversé par l’énergie du bois en serrant les arbres dans leurs bras. Un peu sceptique au départ, nous avons été forcé d’admettre que l’ambiance au sein du bosquet est un peu étrange. Du coup, nous nous sommes essayés à ces deux pratiques, Az’ se révélant particulièrement adroit pour le Woodbalancing.

Quelques gorgés de maté plus tard, nos amis nous ont promené le long de la plage « El Remanso » servant de terrain de jeu pour les motocross. Seulement, étant nous même en Kangoo, nous avons fini par nous y ensabler profondément. Pousser la voiture sous une chaleur de 30°C tout en étant harcelés par les moustiques, croyez-nous, ça fait des souvenirs tenaces. Mais cette dernière péripétie nous a permis de nous rapprocher d’un lieu autrement magnifique.

Comme expliqué plus tôt, la Costa Azul est avant tout un lieu orienté vers l’océan. Les Argentins étant très croyants, il est donc fréquent de trouver sur le long de la côté des statues de La Vierge Marie. Destinées aux marins, on y trouve des messages, des remerciements et des hommages. Nous avons pu voir celle de Mar Del Sur appelée la « Roca Negra », juchée sur une falaise. Au couché du soleil, ce lieu prend une dimension nouvelle, le soleil se reflétant sur les plaques utilisées pour graver les messages et nous avons profité pour prendre quelques photos tout en admirant le soleil disparaître au loin.

Les moments passés avec la famille furent donc particulièrement enrichissants et inédits pour nous. Tout comme Noël et le Nouvel An d’ailleurs.

 

Les fêtes de fin d’année

Comme en Europe, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille tout en respectant un certains nombre de traditions : le grand repas, les cadeaux, la boisson à profusion, etc … Cependant nous avons été surpris de constater qu’ils y avaient certaines différences notoires entre les fêtes Européennes et Argentines.

Noël :

L’Argentine étant un pays à majorité chrétienne, il est traditionnel d’y fêter Noël. En France, c’est l’occasion pour les cuisiniers de se surpasser et faire découvrir des mets différents du quotidien. Pour le repas de cette année, nous avons pu constater que nos amis argentins ne suivaient pas cette règle. En effet nous avons eu le droit au bien connu (quoique succulent) Asado. Nous avons constaté que pour eux le plus importants n’était pas de révolutionner la cuisine mais bien de se retrouver en famille et faire la fête autour d’un plat traditionnel. Après le repas nous avons partagé un ensemble de Dulces* en attendant l’arrivée du Père Noël. La famille s’est alors réunie autour de Budins, Pans Dulces, Mantecols, etc … Ce moment fut suivi de la traditionnelle ouverture des cadeaux. Nous avons eu la surprise de recevoir des maillots de foot : celui de River Plate pour Barbie et celui de Boca Junior pour Az’. Rassasiés et heureux, chacun est allé se coucher avec en tête les images d’une belle soirée.

Nouvel An :

Pour le Nouvel An, ce fut à peu près la même chose … Les cadeaux en moins et la picole en plus (beaucoup plus). Nous avons dansé et fait des jeux tout au long de la soirée. Il faut admettre que c’est la première fois que nous passions un Nouvel An à boire du Fernet d’une main tout en essayant de battre quelqu’un au Ping-Pong de l’autre. L’ambiance fut une fois de plus extrêmement festive et conviviale même si le couronnement de Barbie en tant que Reine du Ping Pong a quelques peu entamé la joie de Az’ en ce début d’année 2019.

 

Ces quelques jours loin de Buenos Aires nous ont permis de faire le pleins de bons moments et de souvenirs. Loin de tout avec la nature comme principal terrain de jeu, nous avons pu sortir de notre zone de confort et profiter un maximum.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, il ne nous reste plus qu’un mois à Buenos Aires. Nous tâcherons d’en profiter un maximum avant de partir vers notre nouvelle étape : l’Uruguay.

A bientôt pour une nouvelle aventure de la Baroude !

Barbie & Az’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *