Conseils et Astuces

PVTistes : Top 5 des premières choses à faire à votre arrivée

Salut les Baroudeurs (Pvtistes) !


Nous vous avons parlé dans un article précédent des démarches pour obtenir son PVT, mais maintenant on va voir ce qu’il se passe après.

Le PVT en poche, il faut savoir qu’il y a quelques démarches administratives à réaliser dès son arrivée. Certains ont très vite pour projet de voyager, mais si vous restez quelques jours à Buenos Aires, prenez le temps de les réaliser pour être tranquille ensuite.

 

# 1 : Récuperer son Kit de Bienvenue

Ce kit est un ensemble d’avantages mis en place par la ville de Buenos Aires gratuit et à destination des Pvtistes ou étudiants étrangers. Il se compose par exemple d’une carte SIM et d’une carte de transport SUBE pour le métro et le bus.

Selon le mail de validation, il faut aller le chercher directement à l’aéroport à son arrivée ou d’ans une agence de tourisme. Si c’est à une agence, pensez à y aller très vite pour bénéficier au plus vite des avantages.

Pour en savoir plus sur le Kit de Bienvenue, rendez-vous sur notre article dédié :

Le Kit de Bienvenue de Buenos Aires

 

#2 : Aller à un Meetup Vacaciones y Trabajo de Study Buenos Aires

Tous les mois , la ville de Buenos Aires organise des réunions pour les nouveaux Pvtistes. C’est l’occassion de rencontrer d’autres Baroudeurs, d’obtenir pleins d’informations importantes et d’astuces pour bien vivre votre PVT.

Vous recevrez votre invitation directement par mail et si vous votre emploi du temps le permet, n’hésitez pas à y aller. Pour finir de vous motiver, cela ne dure pas longtemps (environ deux heures en tout) et il y a un petit dejeuner fourni !

 

#3 : Demander son CUIL

Le CUIL est le « Código Único de Identificación Laboral », c’est un numéro indispensable pour travailler en Argentine. Si vous avez l’intention de travailler dans le pays, vous devrez en faire la demande au plus vite. Ce n’est pas compliqué, seulement très long, comme dans toute administration.
Il vous suffit de vous rendre dans un bureau ANSES qui délivre le CUIL. Nous avons été à celui se trouvant dans le Microcentro (270 Mexico), mais il y en a d’autres. Attention, il faut :

  • votre passeport
  • des photocopies de votre passeport et de votre visa.

Aussi allez-y dès l’ouverture du bureau, car vous verrez qu’il y a foule. De ce fait, cela signifit aussi que vous allez attendre, donc pensez à prendre un bouquin.
Après avoir pris votre ticket, attendu une bonne heure et donner vos documents à l’employé, vous recevrez directementvotre numéro.

Conseil :

Vérifiez bien les informations renseignées, car le numéro de passeport et le nom d’Alexis ont mal été notés.
Donc, retour à la case départ et on y retourne.

# 4 : Faire du change

Vous avez dû le lire de nombreuses fois avant, mais lorsque vous venez en Argentine, il est bon de prévoir des liquidités étrangères.
En effet, l’économie du pays est plutôt instable ces dernières années et il est difficile d’avoir des pesos argentins en grande quantité.

Utiliser sa carte bleue:

Pour les retraits, sachez que si vous avez une carte bancaire avez l’option sans frais, les banques du pays vous imposeront quand même une commission. Ces frais sont très élevés, par exemple pour 400 pesos retirés, on a eu 280 pesos de frais, ça fait mal ! Il existe d’autre options, Azimo, les cartes spécialisées à l’internationnal N26 (mais je crois qu’il y a quand même des commissions), Western Union…

Nous utilisons AZIMO, cette plateforme permet de faire un virement de son compte français et d’ensuite aller retirer l’argent dans un bureau spécifique. Le change est très rapide, l’argent est disponible dès le lendemain. En plus, pour les trois premiers virements, la plateforme ne prend aucun frais et les taux sont les mêmes que les banques.

Pour les paiements avec carte bleue, nous n’avons pas eu de problème, car nous avons l’option sans frais. Par contre, tous les restaurants/boutiques/hôtels ne prennent pas la carte.

Conseil:

si pas le choix, retirer avec votre carte étrangère le maximum, car le montant des frais est fixe et donc ça sera plus rentable.

Faire du change:

Une des choses à faire pour un voyage de longue durée en Argentine et en Amérique du Sud est de venir avec des liquidités, soit des euros, soit des dollars US. Ces monnaies sont très recherchées, car leurs taux ne fluctus pas autant que le pesos.

A Buenos Aires, il y a plusieurs endroits où faire du change: banque, bureau de change ou encore dans la rue Florida. Eviter les « arboles » de la rue Florida qui chantent toute la journée « cambio, cambio », les taux ne sont pas avantageux et ce n’est pas sans rique. Pour les bureaux de change, les taux n’étaient pas non plus très avantageux. La meilleure solution pour nous, ce fut d’aller à la Banque de la Nacion Argentine qui se trouve au 326 Bartolomé Mitre. La banque n’applique aucun frais et bien qu’il faille s’armer de patience, cela est plutôt simple.

Autre chose, pour pouvoir changer des pesos en dollars ou euros à la banque, il faut être client et y avoir un compte.

 

# 5 : Ouvrir un compte en banque

Si vous souhaitez travailler dans le pays, pouvoir changer de l’argent facilement et posseder une carte bleue locale, il vous faut un compte en banque.
Par chance, la Banque de la Ciudad offre la possibilité aux PVTistes d’ouvrir gratuitement un compte. Pour cela, il vous suffit de vous rendre à la Banco de la Ciudad près de la Plaza de Mayo (545 Av Président Roque Saenz Pena). Vous devrez remplir un document fourni par l’accueil et vous munir :

  • d’une photocopie de votre CUIL,
  • d’une photocopie et de l’original de votre passeport + visa
  • de votre numéro de sécurité social.

Après avoir créer votre dossier et donné tous les documents, vous pourrez venir récupérer votre carte bleue environ une semaine plus tard.

Pour mettre de l’argent sur votre compte, vous pourrez le faire directement au guichet ou alors faire un virement. Nous avons pu virer de l’argent de notre compte français, mais il faut qu’une personne ayant procuration  fasse la demande à votre place en France.
Petite particularité, lorsque vous faites un transfert de France sur votre compte, une partie est disponible pour vos retraits, mais une partie de l’argent ne peut être dépensée qu’en achat en ligne ou lors de payement par carte.

 

Voilà tout pour ce top 5 très administratif, mais essentiel selon nous.

Nous espérons que cela puisse vous être utile.

A bientôt les Baroudeurs !

Articles qui pourraient vous intéresser :

         Conseils pour demander son PVT pour l’Argentine

          – Le Kit de Bienvenue de Buenos Aires

          – Carnet de Baroude : 1 mois dans la grande ville

2 commentaires

  • Solene

    Bonjour !
    Merci pour ces infos intéressantes ! Pour le numéro de sécurité sociale à fournir pour l’ouverture du compte bancaire c’est le numéro de sécurité sociale français ? Ou un autre numéro ?
    Merci et bonne baroud !

    • baroude2barbaz

      Bonjour !

      Merci pour ton message !
      Pour le numéro de sécurité sociale, il s’agit bien de celui français, nous avions imprimé une photocopie de notre carte vitale il me semble au cas ou, mais pas sûr que ce soit nécessaire 🙂

      Bonne Baroude ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *